Plus de 40 ans après la fin de la deuxième guerre d'Indochine, les gens au Laos continuent de vivre dans le danger avec les bombes non explosées (UXO) qui menacent leur vie et entravent le développement. Ceci est inacceptable.

More than 40 years after the end of the Second Indochina War, people in Laos continue to live in danger from unexploded ordnance (UXO). These deadly items threaten their lives and hinder development. This is unacceptable.
UXO LAOS IMAGES

ເລຂາທິການຂອງ ສະຫະລັດ ເມລີກາ ທ່ານນາງ Hillary Rodham Clinton ມາທະຫວາຍ ດອກໄມ້ ທີ່ວັດ ຫໍ ພະແກ້ວ ນະຄອນ ຫຼວງວຽງຈັນ 11/07/2012. IMAGES
ເລຂາທິການຂອງສະຫະລັດ ທ່ານນາງ Hillary Rodham Clinton ແລະ ພົງສວາດ ສູລິຍາລາດ Phonsavath Souliyalat ນະຄອນຫຼວງ ວຽງຈັນ 11/07/2012.
ເລຂາທິການຂອງສະຫະລັດ ທ່ານນາງ Hillary Rodham Clinton ມາຢ້ຽມ ສູນກາງ the Cooperative Orthitic Prosthetic Entreprise Center(Cope)
ບໍ່ໄດ້ຮູ້ ຄວາມຈີງຂອງການປ່າເທື່ອນ ແລະ ຄວາມໂຫດຮ້າຍ ຂອງກອງທັບທະຫານ ເມລີກາ ຈົນກ່ວາ ທ່ານ ນາງເລຂາທິການ Hillary Rodham Clinton ໃດ້ຄົ້ນພົບພໍ້ ໃນການ ບັນທຶກການທະຫານ ເມລີກາ ສໍາລັບສົງຄາມ ຢູ່ ສປປ ລາວ.
La véritable ampleur du carnage ne fut connu que US. Secretary of state Hillary Rodham Clinton a déclassifié les dossiers militaires pour la guerre. L'armée américaine maintient des registres méticuleux de toutes les opérations de combat, l'enregistrement de la date, le lieu précis, le type et le nombre d'aircraft et le nombre total des explosifs largués. Le Bureau de la Defense Security Cooperation Agency de déminage humanitaire a travaillé avec le gouvernement laotien pour aider à nettoyer des mines terrestres et des restes de munitions non explosées. On estime que cela peut prendre jusqu'à 3000 ans pour nettoyer tous les engins non explosés seulement au Laos.

The true extent of the carnage was not known until US. Secretary of state Hillary Rodham Clinton declassified military records for the War. The US military keeps meticulous records of all combat operations, recording the date, precise location, type and number of aircraft and total pounds of explosives dropped. The Defense Security Cooperation Agency’s Office of Humanitarian Demining has been working with the Laotian government to assist in the clean up of leftover landmines and unexploded ordnance. It is estimated that it may take up to 3000 years to clean up all unexploded ordnance in Laos alone.




ຍິນດີຕ້ອນຮັບ ພ້ອມດ້ວຍ ຮອຍຍິ້ມ - Bienvenue au pays des sourires - Welcome to the land of smiles !
ປະຊາຊົນລາວ ເປັນ ຊົນທີ່ຮູ້ຈັກໃຫ້ອະໄພ ຮູ້ຈັກໃຫ້ ຄວາມອົບອຸ່ນ ຍີ້ມຕຼອດ ເຖິງວ່າ ສົງຄາມຢຸດ40ປີແລ້ວ ແຕ່ການດໍາລົງຊີວິດ ແຕ່ ລະວັນ ກໍຍັງເຕັມໄປ ດ້ວຍຄວາມ ຢ້ານກົວ. ຍັງດໍາເນີນ ມີຄວາມເຄາະຮ້າຍ ໃຫ້ແກ່ພົນລະເຮືອນ, ສ່ວນຫຼາຍແມ່ນເດັກນ້ອຍ. ໃນໄລຍະປີ 1960 - 1970, ສປປ ລາວ ໄດ້ຖືກ ລະເບີດລົ່ມ ໃສ່ ຈາກ ກໍາລັງ ສະຫະລັດ ເມລີກາ ໃນອັດຕາ ຂອງ ການໂຈມຕີ 1ຕໍ່8 ນາທີ ! 30% ບໍ່ແຕກ ຍັງເຫຼືອ ຢູ່ ຊົນນາບົດ ແລະ ເຮັດໃຫ້ ມີ ອຸປະຕິເຫດ ທຸກໆ ວັນ. ມີ ສີລະປະ ແລະ ຄວາມສຫຼາດ ຊົນລາວ ທີ່ ຊົນນະບົດ ຈື່ງໃດ້ ເກັບເອົາ ທາດອາລີມີນ່ຽມ ຂອງ ລະເບີດ ບໍ່ແຕກ ມາຕົ້ມ ເຮັດ ບ່ວງ ແລະ ສ້ອມ ຈົນ ທ່ານນາງ Elizabeth Suda ມາເຫັນແລະໃດ້ວີໃຈໄໝ່ ໃຫ້ຕື່ມ ຄືເຮັດ ເປັນເຄື່ອງເອ້ ຂອງຜູ້ຍີງ (ແຫວນ ສາຍສ້ອຍ ປ້ອງແຂນ... )ເພື່ອ ຈະສົ່ງໄປຂາຍ ທີ່ນະຄອນ New York.

le peuple lao a su pardonner, toujours souriant , doux et chaleureux malgré la guerre est terminée depuis 40 ans mais ils vivent tous les jours avec la peur au ventre. La guerre terminée depuis 40 ans qui continue de causer des dizaines de victimes civiles, essentiellement des enfants. Pendant les années 1960 et 1970, le Laos a été pilonné par l’armée américaine au rythme d’un raid toutes les 8 minutes ! Trente pour cent des bombes larguées n’ont pas été explosées. Restées enfouies dans le sol, elles sont responsables aujourd’hui d’un accident par jour. Mais des villageois laotiens ont des idées géniales de récupérer de l'aluminium des bombes non explosées pour faire des ustensiles de cuisine et l'art de la table comme les petites cuillères de café , les cuillères à soupe, les fourchettes en alu etc... Jusqu'au jour où ils sont découverts par Elizabeth Suda et son associée Camille Hautefort qui les ont suggérés de fabriquer aussi des bijoux pour qu'elles les emmènent à vendre au New York.
Les bijoux "Peacebomb", de la guerre au Laos à la Fashion Week. Des bombes lâchées au Laos refondues en bijoux, reviennent sur le sol américain dans le monde frivole de la mode à New York. Colliers à pendentifs en bronze ou argent massif moulés sur des éclats de bombes originels ou en forme d'obus issus d'une explosion bien réelle, petits bracelets d'aluminium fins incrustés de diamants, d'un saphir ou d'or, les créations de la startup new-yorkaise Article 22 ont d'une beauté tragique. De brefs messages gravés sur le métal chargé d'histoire rappellent un conflit resté l'un des grands traumatismes de l'Amérique: "La paix est la bombe", "L'amour est la bombe", "Lâché et fabriqué au Laos"."On voulait que nos bijoux poussent à l'échange, à la conversation".
Et Voilà l'histoire: dans le village de Ban Naphia du milieu des années 1970, lorsque les villageois commencent à reprendre possession de leurs terres. Entre rizières et forêts, les cratères jonchent le territoire comme d'énormes plaies ouvertes et dans le village, des mines non-explosées interdisent tout vagabondage. Mais, à côté d'ateliers à toits de pailles et de fours artisanaux, s'entassent des fragments divers de bombes explosées, bientôt fondues en un liquide dense et brillant. Ils se sont servis des éclats de bombes en métal tombés partout pour fabriquer des cuillères à soupe raconte Elizabeth Suda, à l'autre bout du monde, depuis le petit bureau à Brooklyn de la startup philanthropique. "J'ai trouvé ça génial. Ils transformaient le négatif en quelque chose de positif et d'utile". Impatiente de transmettre cette histoire, elle lance l'idée d'en faire des bracelets, promettant d'acquérir les 500 premiers pour quatre fois le prix local. L'initiative "Buy Back the Bombs" (rachetez les bombes) est née. Au fil des ans, les créations du duo franco-américain se sont affinées, diversifiées. Les bijoux issus des bombes de Ban Naphia se vendent dans 39 pays via 150 revendeurs, avec l'aide morale de parrains discrets mais réputés et de fashionistas telles que Zoe Kravitz, Angela Lindvall ou Olivia Wilde. Cette tension narrative, voire selon certains subversive, "c'est là toute notre force", reconnaît Camille Hautefort (associée). "Les gens sont tellement frappés par ce qu'ils portent qu'ils en relaient ensuite l'histoire". Pour Nevena Borissova, de la boutique The Curve, portée comme elle l'est par une "très bonne création artistique", cette "histoire" pourrait séduire jusqu'aux plus hautes cimes. Jusqu'à une Beyoncé ou Rihanna, qui sait. Car, in fine, pour Sass Brown, spécialiste des questions éthiques dans la mode à l'école new-yorkaise FIT: "être subversif, défier les gens et les forcer à réfléchir, c'est vraiment ça la mode".
Et Voici une autre histoire: depuis leur création en 2010, la vente des premières collections a financé le déminage de quelque 65.000 m2 de terres au Laos, qui détient le triste record du pays le plus bombardé au monde par habitant. Quelque 3 m2 sont "nettoyés" par bracelet, et jusqu'à 78 m2 pour un collier à 1.250 $. Outre des dons à un fond de développement local, "environ 10% du coût de production va dans le déminage, jusqu'à 20 à 25% pour les pièces les plus chères". Afin que les agriculteurs puissent planter plus de manguiers(Je tiens vraiment à préciser les manguiers car il y en a une autre histoire cachée derrière les manguiers The Rocket est un film australien qui trace l'histoire du Laos.) et que les enfants puissent jouer en toute sécurité leur sport traditionnel (Kator Wai - ກະ ຕໍ້ ຫວາຍ) jeu de volley-ball mélangé avec le football.




















ຍິນດີຕ້ອນຮັບ ພ້ອມດ້ວຍ ຮອຍຍິ້ມ
Bienvenue au pays des sourires
Welcome to the land of smiles
!
ມີ ສີລະປະ ແລະ ຄວາມສຫຼາດ ຊົນລາວ ທີ່ ຊົນນະບົດ ຈື່ງໃດ້ ເກັບເອົາ ທາດອາລີມີນ່ຽມ ຂອງ ລະເບີດ ບໍ່ແຕກ ມາຕົ້ມ ເຮັດ ບ່ວງ ແລະ ສ້ອມ

L'histoire des artisans qui transforment le métal meurtrier en bijoux sur fond de guerre secrète au Laos.

The artisans produces accessories that tell stories and make a real impact. The Peacebomb jewelry is upcycled by artisans in Laos from War bombs and scrap.
ໂທລະພາບຝຣັ່ງ TF1"7ຫາ8"
French Television Reportage "7to8" in Laos 8/05/2016 .
Equipe Télévision TF1 de "Sept à Huit" s’est rendue dans les villages perdus du Laos, où les habitants vivent encore la peur au ventre. La guerre terminée depuis 40 ans qui continue de causer des dizaines de victimes civiles, essentiellement des enfants.
A French Television team TF1 "Sept à Huit" visited lost villages in Laos, where people still live in fear. The war ended 40 years that continues to causing dozens of victims, mostly children.










ນັ້ນວ່າແລ້ວ ! ມື້ນື່ງ ອາດຈະເປັນຕາມ ຄວາມບູລານ ເພີ່ນວ່າໃດນໍ "ມື້ນື່ງ ບາງກອກຮ້າງ ເປັນຮ້າງຂີ້ໝາໄນ". ປະເທດໄທ. ປະເທດຂອງ ຄ້າທາດ ແລະ ຄ້າມະນຸດ | La Thaïlande Terre d'esclavage et trafic humain.
Les Etats-Unis mettent ce pays sur leur liste noire. “Washington va adresser directement ces accusations de trafic humain dans un rapport. La Thaïlande pourrait être déclassée au niveau trois du classement américain sur l’esclavage, aux côtés de l’Iran, de la Corée du Nord et de l’Arabie Saoudite - soit le plus bas niveau. Ce système classe les pays selon les mesures qu’ils prennent pour lutter contre la traite d’être humains.





ໂອຍ ເປັນຕາ ອີ່ຕົນຫລາຍ ພີ່ນ້ອງຊາວລາວ ທີ່ເຂົ້າໄປເຮັດວຽກ ຕ່າງແດນ ຖືກຕຳຫລວດໄທ ຈັບຄື ຫມູ ຄື ຫມາ ເປັນເພາະຫຍັງນໍ້ ຈຶ່ງເປັນເຊັ່ນນີ້ ຖ້າໃຜຮູ້ ຂໍ້ມູນ ທົ່ວເຖິງການ ຂໍຄວາມຄິດ ເຫັນແນ່ ວ່າເປັນຍ້ອນຫຍັງ ?
Un mauvais score entraîne des sanctions économiques et la perte de l’aide au développement. Bien que l’esclavage soit interdit partout dans le monde, y compris en Thaïlande. L’Asie du Sud-Est est considérée une zone extrêmement critique : trafic d’êtres humains et du travail contraint.D’après l’index global de l’esclavage, un demi-million de personnes sont esclaves dans cette région. Thaïlande dépendante de l’esclavage pour nourrir sa croissance économique ?




















The Rocket 2013
Ecole - Lao School
Histoire




















Orange cpt: